À la recherche d’adrénaline et désireux d’en apprendre davantage sur l’un des gangs de bikers les plus célèbres ? Souhaitez-vous découvrir l’histoire, les activités, les origines et les motivations des Vagos ? Quelles sont les valeurs et les couleurs de ce club de motards ?

Jeune biker, bienvenue sur notre boutique en ligne ! Les motos, le style biker et tout ce qui va avec font de nous des spécialistes du sujet, et aujourd’hui nous nous penchons sur les Vagos pour un article passionnant… 🔥

Les Vagos MC est un club de motards fondé après la Seconde Guerre mondiale. Ce gang a vu le jour à San Bernardino, en Californie, en 1965. Le Moto Club Vagos est également connu sous le nom de Green Nation et est présent en partie aux États-Unis et au Mexique.


Voici les différents points que tu découvriras dans cet article :

  • L’origine du Vagos MC
  • Les activités criminelles du club
  • Les blasons et couleurs des Vagos
  • Le fier statut d’hors-la-loi que les membres affichent

Après avoir lu cet article, le club de motard Vagos MC n’aura plus de secrets pour toi ! Prêt à rouler à 200 ? Let’s go !

Histoire des Vagos

Comme de nombreux autres clubs de l’époque, le Vagos MC a été fondé par un groupe d’hommes revenant de la Seconde Guerre mondiale. Ils aimaient conduire leurs motos et ont décidé de se rassembler pour former leur propre gang, avec leurs propres valeurs et politique. Les membres de ce groupe faisaient initialement partie d’un club appelé le Psychos Motorcycle Club. Après quelques conflits internes, certains d’entre eux ont décidé de quitter le club et de créer le leur. C’est ainsi que le Vagos Club est né !
Les membres fondateurs historiques du club étaient :

  • Rudy, surnommé « Puro » (président)
  • Gil Carrasco (vice-président)
  • Whitey (secrétaire-trésorier)
  • Lucky (sergent d’armes)
  • Freddy Ruiz
  • Harley Hog
  • John Estrada, surnommé « Crazy »
  • Alex Estrada surnommé « Little »

Ces hommes fondateurs du Vagos MC étaient d’origine mexicaine, ce qui a conduit au choix de la couleur verte comme couleur dominante pour le club. Le mot « Vagos » en espagnol signifie « vagabond », « gitan » ou encore « personne qui voyage ». Deux autres noms avaient été envisagés pour le club, à savoir « Coffin Dodgers MC » et « Satan Saints MC ». Finalement, c’est le nom Vagos MC qui a été choisi, proposé par Puro après un vote de toute l’équipe d’origine. 🙌
01 67e211f9 3711 4364 8e1f 1d18350f6ac3

Les différents Groupes historiques du Club

Les premiers groupes en dehors du gang initial ont été créés environ 15 ans après la création des Vagos. Voici leurs surnoms et les endroits où ils sont nés :

  • Le premier groupe a été formé à San Bernardino, en Californie. Il est surnommé le gang « Berdoo ». San Bernardino était un endroit idéal pour la fondation de clubs, où des gangs tels que les Hells Angels et les Diablos MC ont également vu le jour.
  • Le deuxième groupe était à Victorville, avec des membres du Cossacks MC.
  • Le troisième était à Los Angeles, formé par des membres du Talons MC.
  • Vint ensuite celui de San Gorgonio Pass, lancé par d’anciens membres de « Berdoo » et leurs amis.
  • Le cinquième groupe était le SGV (San Gabriel Valley), formé par des membres des Dirty Dozen MC, Highwaymen MC, Verdugos MC, Vendettas MC et Ghostmen MC.
  • Un autre groupe était composé d’anciens membres des Sabres MC, Dirty Dozen MC et Highwaymen MC.
  • Le septième regroupement était celui de la vallée de Pomona, avec des membres du MC Nacoda Breed (particulièrement violents).
  • Le dernier groupe (historique) fut créé à Antelope Valley, où les membres provenaient principalement des Brothers MC.

Aujourd’hui, le club compte environ 4000 membres répartis dans environ 200 endroits différents à travers le monde, notamment aux États-Unis. Il est également présent au Canada, dans la ville de Peterborough, en Ontario. De plus, il est représenté en Europe, notamment en Suède et en Australie. Le Mexique est le deuxième pays où le club est fortement présent, avec 10 gangs répartis aux quatre coins du pays. 🌍
La plupart des membres de ce gang de bikers sont d’origine hispanique et mexicaine, mais toutes les ethnies sont les bienvenues (encore aujourd’hui).

02 59f6c425 b1d5 4324 aff7 0796478cbd96

Identité du Moto Club Vagos

L’écusson du Vagos MC représente la figure de Loki, le dieu nordique de la malice, sur une moto. Il a été conçu par un membre de la section de Berdoo alors qu’il était en prison. C’est l’emblème porté avec fierté par tous les membres du club. Ce MC est également connu pour sa devise « Nous donnons ce que nous recevons ». 😎
L’une des abréviations du MC Vagos est le chiffre « 22 », qui fait référence à la lettre « V », la 22e lettre de l’alphabet. Un autre slogan est « VFFV », qui signifie « Vagos Forever, Forever Vagos ». Ce slogan est également très courant et présent dans d’autres groupes de motards, comme par exemple les Bandidos avec « BFFB » (Bandidos Forever, Forever Bandidos).

Le Vagos Motorcycle Club est également appelé Green Nation en raison de la couleur verte qui le représente. Tous les vêtements, logos et accessoires sont fièrement affichés en vert. Les motos des membres sont souvent noires et vertes, tout comme leurs blousons en cuir ou leurs t-shirts. Si tu te retrouves dans les valeurs de ce club, procure-toi également ta veste en cuir tête de mort. Découvre notre sélection en cliquant simplement sur l’image ci-dessous.

Accusations Criminelles contre le Vagos MC

Les membres de ce gang de motards ne sont pas vraiment des enfants de chœur, c’est le moins que l’on puisse dire. Bien que la majorité des membres aiment simplement partager leur passion pour la moto et passer de bons moments entre potes, il est impossible de ne pas mentionner les nombreuses condamnations de nombreux membres pour des activités criminelles… Examinons cela plus en détail :
⇒ En 1974, 4 membres du Vagos Motorcycle Club ont été inculpés du meurtre de l’étudiant mexicain William Velten. Ils ont passé 17 mois en prison avant d’être libérés après que le véritable meurtrier, Kerry Rodney, ait avoué son crime.

⇒ En 1998, plus d’une dizaine de membres du Vagos MC ont été arrêtés pour trafic de drogue et trafic d’armes. Cette arrestation a été rendue possible grâce à l’infiltration de certains agents de police qui ont mené une enquête pendant deux ans.

⇒ En 2000, l’ex-épouse d’un détective de police à Pomona, en Californie, a tenté d’engager un membre du gang pour assassiner son ex-mari. Le club de motards a contacté la police et l’a informée de la situation.

⇒ En 2004, 26 membres du club de motards ont été arrêtés. Ils étaient en possession de 125 000 $ en espèces, d’armes et de drogue.

⇒ Le 29 mars 2006, dans le cadre de l’opération « 22 Green », 25 membres du Vagos MC ont été arrêtés. Cette opération a réuni la police locale et les services du shérif.

⇒ En décembre 2007, 6 membres du club de motards ont été arrêtés pour cambriolage, vol, coercition et enlèvement dans le cadre de crimes commis en août 2007. Le crime impliquait un membre du Vagos Motorcycle Club qui voulait quitter le club, il a donc été battu, enlevé et volé.

⇒ Le 5 mars 2010, un membre du groupe de travail sur les gangs de Hemet est retourné à sa voiture de police banalisée garée à l’extérieur d’un dépanneur. Il a découvert qu’une bombe artisanale était cachée sous la voiture. Les auteurs ont été condamnés à plusieurs années de prison.

⇒ Le 17 mars 2010, la police a arrêté 30 membres du club en lien avec les tentatives d’attaques contre le Hemet Gang Task Force le 31 décembre 2009. Ces arrestations ont également conduit à des perquisitions en Arizona, en Californie, au Nevada et en Utah, dans 73 endroits. Plusieurs armes ont été découvertes lors des perquisitions, ainsi qu’un laboratoire de méthamphétamine. Une récompense de 200 000 $ a été offerte par les forces de l’ordre pour obtenir des informations sur les attaques contre le groupe de travail Hemet Gang.

⇒ Le 17 mars 2010, sur la base d’allégations selon lesquelles des membres des Vagos auraient fabriqué des pièges artisanaux pour mutiler et suite à l’assassinat des inspecteurs de police de Hemet, les forces de l’ordre ont arrêté plus de 30 membres du Vagos club. Ces arrestations ont été rendues possibles grâce à des perquisitions menées dans plusieurs États (Utah, Nevada, Arizona et Californie). 😵

Plus de 400 agents et 60 services de police ont participé à cette opération. La police a effectué des perquisitions dans 73 communautés du sud de la Californie, saisi des armes et de la drogue. Un laboratoire de méthamphétamine a été découvert. Les perquisitions policières ont été effectuées à la suite de plusieurs incidents liés à des engins piégés impliquant le club.

⇒ Le 23 février 2010, un membre du groupe a ouvert la porte de sécurité à l’extérieur du bâtiment. Cette action a déclenché le tir d’un pistolet artisanal fixé à la porte, qui a failli toucher la tête du membre.

03 22ced18d 1d98 46e2 9a8a b7d0b445df06

Le statut de Hors-la-Loi

Le statut de hors-la-loi est accordé aux groupes dont les activités vont à l’encontre de ce que la loi autorise. Ils sont également connus sous le nom de « 1% ». Ce terme est apparu après les émeutes de motards de Hollister en 1947. En fait, l’AMA (American Motorcyclist Association) a prétendu que 99% des motards étaient des citoyens respectueux des lois, et que le reste était composé de « bandits ». 🔫
Les motards passent souvent d’un club à l’autre ou voient leur club absorbé par un club plus important. Puro, le fondateur du gang, était auparavant membre du Psychos MC et d’autres ont rejoint des clubs comme El Diablo MC. Certains gangs pensaient pouvoir absorber le Vagos MC dans le but de le faire disparaître. Malheureusement pour eux, le club était bien structuré et se développait jour après jour en Californie. En 2014, le FBI a annoncé que le Vagos Motorcycle Club était l’un des principaux groupes de motards hors-la-loi en Amérique occidentale.

La Mafia sur roues ?

Dépeints par Charles Falco, un infiltré des Vagos, comme la « mafia sur roues », les Vagos ont amplement mérité leur patch 1%. En 1987, le chef du chapitre de South Bay et le président du chapitre de Desert Hot Springs, ainsi que trois autres personnes, ont été arrêtés. Après leur arrestation, ils ont plaidé coupables de complot pour le trafic de méthamphétamines. Quarante kilos de cocaïne et huit kilos de méthamphétamines ont été saisis lors d’une opération en 2011. 😵
En plus du blanchiment d’argent et du trafic d’armes, les Vagos sont également connus pour leur violence générale, notamment avec les clubs rivaux. Lorsque les Vagos ont tenté d’étendre leur territoire, des tensions ont éclaté entre eux et d’autres gangs, notamment les Hells Angels. En 2001, une bagarre sanglante a éclaté entre les Vagos et les Angels dans la ville californienne de Costa Mesa. Quelques années plus tard, en 2010, une dispute sur le droit de fréquenter le Starbucks de Santa Cruz a dégénéré.

Une bagarre à l’extérieur du café a déclenché une fusillade entre les Vagos MC et les Hells Angels à Chino Valley. Cette fusillade a entraîné plusieurs arrestations dans les deux camps. Le Vagos MC est le club dans lequel les autorités ont réussi à s’infiltrer à plusieurs reprises. George Rowe, un criminel de rue, a décidé de s’infiltrer dans le gang après la disparition de son ami qui était en conflit avec eux. Cette infiltration a eu lieu dans le cadre de l’opération 22 en 2003.

04 a9c640b9 680a 4c48 b7c6 bb2b0444ab9f

Infiltrations chez les Vagos

Trois ans après l’infiltration de George Rowe, 42 membres du club ont été arrêtés. Rowe a fourni des preuves de plusieurs crimes aux autorités. Charles Falco, quant à lui, a gravi les échelons pour devenir le numéro deux du groupe de Victorville. Il a fourni de nombreuses informations à l’ATF (Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives). Ces informations ont conduit à l’arrestation de 62 membres du club pour des crimes et des agressions. Fait amusant, Rowe et Falco ont tous les deux écrit des livres sur leurs expériences et apparaissent en tant que personnages dans les livres. ✍️
Cependant, les Vagos ont leur propre arme dans leur lutte constante contre la police. En 1990, ils ont intenté un procès à la police pour diffamation et ont reçu des indemnités totalisant 2 millions de dollars. Ils prétendent avoir été victimes d’abus massifs de la part de la police au début des années 80 jusqu’en 2010. Lorsque les Vagos ont été accusés d’avoir posé une série de pièges artisanaux visant la police, ils ont intenté un autre procès. Ils ont obtenu un règlement incluant une déclaration publique et la restitution des biens saisis l’année précédente.

Charles Falco était un grand trafiquant de méthamphétamine en 2001, gagnant en moyenne 500 000 dollars par an. Lorsqu’il a été arrêté par les forces de l’ordre, il a conclu un accord avec l’ATF pour infiltrer les clubs de motards hors-la-loi. Il a d’abord infiltré le Vagos MC, où il est devenu un « officier » (deuxième responsable) dans le clan de Victorville, en Californie. Il a ensuite rejoint les Mongols et enfin les Outlaws, où il est devenu vice-président à Petersburg, en Virginie.

05 c58a1052 d769 452c 9fe8 06eef725367d

Un Club 1%

Comme tous les groupes criminels, les Vagos ne font pas de publicité pour leurs crimes et essaient autant que possible de les dissimuler. Leur site web les présente comme un club plutôt que comme un gang dangereux. Leur réponse constante aux arrestations est que tous leurs membres ne commettent pas de crimes, mais seulement quelques « pommes pourries ». Il semble donc que seulement 1% des membres soient hors-la-loi. C’est également le cas des Devils Diciples. ⚖️

Ce qu’il faut retenir :

Le Vagos MC est un club de motards fondé en 1965 aux États-Unis. Il compte plusieurs groupes dans le monde entier, principalement au Mexique. Les principales activités de ce club de motards sont le trafic de drogue, le trafic d’armes, la prostitution et d’autres activités criminelles. Ces activités illicites ont conduit à de nombreuses arrestations de membres du club…


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *