Une représentation symbolique de la mort consiste à lui donner une personnification. Étant donné que la mort est abstraite, nous lui donnons un visage à travers des représentations physiques. Ces représentations peuvent varier selon les cultures et évoluer dans le temps.

Le croque-mitaine, Dracula, les monstres mutants, les zombies et les loups-garous dévoreurs d’humains. Ce ne sont que quelques-unes des créatures mythiques que l’humanité a créées pour exprimer ses peurs. ☠️ Nous racontons des histoires effrayantes sur ces êtres horribles afin de canaliser notre propre côté sombre.

Nous ne savons pas ce qu’est réellement la mort, ni à quoi elle ressemble. Pour donner un visage et parfois une voix à cette force opposée à la vie, nous avons créé de nombreuses représentations pour donner une identité à la mort à travers l’histoire. Dans un instant, vous allez découvrir notre top 10 des allégories de la mort. Mais avant cela, vous devez adopter l’un de nos t-shirts tête de mort, qui représentent à eux seuls le côté sombre de la vie. Cliquez sur cette image pour les découvrir 👇


Allégorie n°10 : Le Dullahan

Le Dullahan est un cavalier sans tête qui se déplace avec détermination à travers la campagne irlandaise. Sa tête, qu’il porte dans une main, a une peau pâle et brillante et un sourire tordu s’étendant d’une oreille à l’autre. Lorsque le Dullahan tient sa tête bien haute, ses yeux noirs perçants peuvent repérer sa cible de très loin. Il chevauche un cheval si rapide que les buissons prennent feu sur son passage. 🔥
Peu importe la force avec laquelle une porte est verrouillée, elle s’ouvre toujours devant le Dullahan. Même ceux qui ne sont pas ses cibles doivent l’éviter. Il jette un seau de sang sur les passants ou les frappe avec son fouet fait d’une colonne vertébrale humaine. 👀 Ce coureur de la mort a cependant une faiblesse : il a inexplicablement peur de l’or. Lorsque vous voyagez sur les routes, il est préférable de porter de l’or dans votre poche. Si jamais le Dullahan vous renverse, laissez tomber l’or devant lui et il disparaîtra en poussant un hurlement effroyable.

02 a38f64ed a3b2 4fa5 99b8 8bfc52cff812

Allégorie n°9 : Bean Nighe

Le Bean Nighe est un fantôme féerique du folklore écossais. Selon la légende, on le trouve dans un ruisseau en train de laver les vêtements tachés de sang de quelqu’un sur le point de mourir. Un Bean Nighe est créé lorsqu’une femme meurt en accouchant. Son esprit devient une fée lavandière. 🧺
Contrairement à d’autres présages de mort, c’est une femme que vous pouvez rencontrer, car elle vous veut du bien ! Si vous vous tenez entre elle et l’eau, elle vous accordera trois vœux et vous permettra de lui poser trois questions auxquelles elle répondra en vous donnant strictement la vérité. Mais elle vous posera également trois questions auxquelles vous devrez répondre en toute sincérité.

Le Bean Nighe a un homologue irlandais appelé Banshee. Mais contrairement à leurs sœurs écossaises, ces lavandières se rassemblent autour des maisons des condamnés. Si vous attrapez un Bean Sidhe, vous pouvez lui faire révéler le nom de la personne sur le point de mourir. Elle a toujours l’apparence d’une vieille femme aux yeux injectés de sang (à force de pleurer), aux cheveux longs et ébouriffés, et aux seins volumineux et tombants.

03_f3c37d41_f87e_4efe_8f9a_7fc19c2b4499

Allégorie n°8 : Sorcière Pesta

En 1349, un navire transportant la peste noire accosta à Bergen, en Norvège. La cargaison de céréales était infestée de rats porteurs de puces infectées. Pendant six mois, la peste se répandit dans toute la Norvège, tuant 50% de la population. Les Norvégiens personnifiaient la peste noire sous la forme d’une vieille femme appelée Pesta, la sorcière de la peste. 🧙‍♀️
Elle portait soit un râteau, soit un balai. Lorsqu’elle entrait dans une zone et se mettait à ratisser, de nombreuses personnes mouraient. La Suède avait également sa propre version de la sorcière de la peste, mais dans leur cas, elle était précédée par un homme. Cet homme portait une pelle, et lorsqu’il entrait dans une maison et commençait à pelleter, cela signifiait que certains des occupants allaient mourir. Si la sorcière de la peste le suivait et se mettait à balayer, tout le monde mourait.

Heureusement, la sorcière de la peste peut être apaisée si vous êtes prêt à accepter la mort. Dans un conte, un batelier emmène la sorcière sur une rivière. En devinant correctement son identité, elle lui accorde une mort rapide au lieu des jours de souffrance causés par la peste. Dans un autre récit, une mère et son mari dorment avec leur enfant caché sous les couvertures. La mère se réveille et trouve la sorcière en train de balayer sa chambre. Elle supplie : « Au nom de Jésus, il n’y a plus rien à prendre ici. » La sorcière choisit de la croire, alors elle tue la femme et son mari, mais épargne l’enfant. 🙏

04_ca45230b-40ac-409c-862a-659ec2d3352d

Allégorie n°7 : Thanatos

Dans la mythologie grecque, Thanatos était le fils de Nyx, la déesse de la nuit, et d’Erebos, le dieu des ténèbres. Son frère jumeau était Hypnos, le dieu du sommeil. Tous deux vivaient ensemble dans le monde souterrain, où ils dormaient dans le même lit. Thanatos avait une apparence angélique, avec des ailes en plumes et une épée à la ceinture. 🗡 Son rôle était de recueillir les âmes de ceux qui mouraient paisiblement.
Le poète grec Hésiode a écrit : « Thanatos a un cœur de fer, et son esprit en lui est impitoyable comme du bronze : celui qu’il a saisi une fois, il le retient fermement, et il est rempli de haine même envers les dieux immortels ».

Thanatos peut être vaincu, mais cela n’est pas facile. Il n’a été battu qu’une seule fois par la force, lorsqu’il est venu collecter l’âme de l’ami d’Héraclès. Héraclès a sauté sur Thanatos et l’a renvoyé en enfer, meurtri et les mains vides.

05_6230e7e9-53bf-40ea-823b-e666c15b1a52

Allégorie n°6 : La Faucheuse Coréenne

La Faucheuse coréenne s’appelle Jeoseung Saja. Son devoir est d’escorter les âmes jusqu’au roi de l’Autre Monde pour qu’elles soient jugées. Jeoseung Saja porte de longues robes noires et un grand chapeau noir. Sa peau pâle entoure ses yeux enfoncés. Ses faiblesses varient d’une province à l’autre. À Chilgok, elle évite l’argent et les oranges, qui peuvent être utilisés pour repousser le mal.
Il y a longtemps, sur la montagne de Geumo, vivait un général à la retraite qui voulait échapper à la mort. Le général Sineui avait planté des orangers autour des murs de sa propriété, formant ainsi une barrière pour empêcher l’émissaire des enfers d’entrer. Lorsque Jeoseung Saja est venu le chercher, il a passé des jours à faire le tour de sa propriété. Cependant, Jeoseung Saja a découvert un péché ignoble : la pêche étant considérée comme un fruit maléfique, elle l’a utilisée pour escalader les murs. 🍑

06_799ee83e-0a13-4448-9de7-47362183591e

Allégorie n°5 : Shinigami

Les Shinigami japonais ont récemment gagné en popularité grâce à leur apparition dans des bandes dessinées de manga comme Death Note, où ils sont dépeints comme une race de créatures démoniaques. Ces Shinigami prolongent leur propre vie en écrivant le nom d’un humain sur un morceau de papier magique appelé « Death Note ». Lorsqu’un Shinigami écrit un nom, l’humain meurt instantanément, et le Shinigami absorbe les années restantes de sa vie, prolongeant ainsi sa propre existence. ⏱
L’histoire commence lorsque Shinigami, qui s’ennuie, décide de donner son certificat de décès à un humain. Cependant, les Shinigami du folklore japonais sont bien différents. Bien qu’il puisse être trompeur de dire qu’ils font partie du folklore, car le concept de ces esprits n’est apparu qu’au 19e siècle, ils sont basés sur la Faucheuse occidentale et présentent même une apparence similaire.

Dans le folklore japonais, les Shinigami mesurent la durée de vie des humains à l’aide de bougies. Lorsque la bougie d’une personne s’éteint, il est temps pour elle de mourir. Si vous êtes malade, vous pouvez apercevoir un Shinigami assis au pied de votre lit, attendant que votre état s’aggrave. Si vous êtes sur le point de mourir, le Shinigami se tiendra au-dessus de vous.

07_da40117a-6b2f-492e-a694-4791339567a7

Allégorie n°4 : Ankou

L’Ankou ramasse les âmes des morts dans les cimetières et les transporte dans un carrosse vers le monde souterrain. Dans chaque commune, la dernière personne décédée au cours de l’année civile devient l’Ankou de l’année suivante. Si de nombreux décès surviennent au cours de l’année, l’Ankou devient particulièrement sinistre : il apparaît comme un homme grand et mince vêtu d’un long manteau et d’un chapeau à large bord qui lui fait de l’ombre. 🎩
Il conduit un carrosse tiré par deux chevaux : l’un jeune et en bonne santé, l’autre vieux et décrépit. Lorsque l’Ankou patrouille dans un cimetière, sa tête tourne en un cercle continu, telle une sirène silencieuse, afin que les âmes des morts ne puissent échapper à son regard. Selon certaines histoires, deux squelettes accompagnent l’Ankou. Ces squelettes rassemblent les âmes qui tentent de fuir et les jettent dans le carrosse.

08_f4b6678b-cc5b-47f2-a8c6-86764b9fbc8b

Allégorie n°3 : L’Ange de la Mort

Dans le judaïsme, Dieu a créé l’ange de la mort le premier jour de la création. L’ange de la mort possède 12 ailes et son corps est couvert d’yeux. Au moment de ta mort, cet ange se tient au-dessus de toi, son épée dégainée. Lorsque tu le vois, tu es pris de convulsions et ta mâchoire se détache. L’épée de l’ange pénètre dans ta bouche, ton visage devient jaune et tu meurs. ⚔️
L’expression « ça a le goût de la mort » serait issue de ce rituel. Cependant, bien que l’ange de la mort ne fasse pas lui-même la distinction entre le bien et le mal, il obéit aux ordres de Dieu. En confessant tes péchés et en menant une vie bienveillante, il est possible de convaincre Dieu de tenir l’Ange de la mort à distance.

09_e73e3026-36c9-4226-a801-030e87721142

Allégorie n°2 : Cu Sith

Dans les Highlands écossais, il est dit de se méfier d’un chien de la taille d’un jeune taureau, dont les pattes ressemblent à des mains humaines. Sa fourrure hirsute est d’un vert foncé, la couleur des fées. « Cu » signifie « chien » et « Sith » signifie « fée ». Si tu entends son hurlement trois fois, alors tu vas mourir. Mais si tu peux te cacher et t’échapper avant le troisième hurlement, tu seras épargné, du moins jusqu’à la prochaine fois… 🐶
Mais ce chien féerique représente plus qu’un simple présage de la mort. Il est également le gardien des fées. Si le Cu Sith trouve une femme qui allaite, il peut la laisser vivre ou l’enlever pour la ramener dans la demeure des fées et ainsi l’obliger à nourrir les enfants des fées.

10_76ed3ba2-0080-4781-b9aa-ea719204ca5b

Allégorie n°1 : La Faucheuse

Jusqu’au 14e siècle, les œuvres d’art chrétien représentaient la mort personnifiée sous la forme d’un ou plusieurs anges. Mais la peste noire a décimé entre 30 et 60 % de la population européenne. Après avoir vécu au milieu de la maladie, avec des cadavres entassés dans les rues, les artistes ont changé leur perception de la mort. Elle n’était plus un ange pieux, mais un sinistre squelette. Alors que la peste faisait rage, les artistes ont commencé à représenter la mort comme la grande faucheuse. 🔪
Elle apparaît avec une grande cape à capuche, tenant dans ses mains une faux, qui est l’outil de la récolte. Elle moissonne les âmes des morts, les séparant de leurs corps, tout comme un fermier fauche les champs de blé. Elle porte une longue tunique noire, la couleur associée au deuil. Parfois, la Faucheuse chevauche un cheval.

11_c4d1ba03-d7b6-4bc1-84dd-038a3565bc67

Cet emblème ultime de la mort est très apprécié par certains d’entre nous. Les gothiques, les métalleux, les bikers et bien d’autres utilisent son image pour afficher leur appartenance à une communauté forte. Mais aussi pour symboliser le fait de n’avoir pas peur de la mort ! Si tu es également l’un des plus courageux, rejoins le mouvement en adoptant l’un des meilleurs articles représentant la faucheuse.


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *