McDaniel, qui a été président pendant de nombreuses années, a été accusé de divers crimes, dont l’utilisation d’une rôtisserie pour blanchir de l’argent et le vol de véhicules à moteur (voitures et motos). Le 12 mars 2008, un grand jury fédéral de Détroit a inculpé quatre officiers de police et un membre des Highwaymen dans le cadre d’une enquête sur le trafic de drogue en 2007. Sean Donovan, un membre du groupe, avait déjà été emprisonné pour vol de biens. Les quatre officiers ont également été incarcérés pour détournement de fonds.

⇒ Bannis de la Fédération des Clubs de Motards de Détroit.

Il est évidemment difficile pour un club de motards hors-la-loi de respecter les règles. C’est pourquoi la Fédération des Clubs de Motards de Détroit a été créée dans les années 70 pour aider à mettre fin aux guerres entre gangs. Cependant, les Highwaymen n’ont pas duré longtemps, car ils ont été bannis à vie après seulement quelques semaines.


⇒ Radié de l’American Motorcycle Association.

Le club était autrefois affilié à l’American Motorcycle Association (AMA). Mais il est devenu plus hors-la-loi que respectable, perdant ainsi son statut. En 2007, après l’arrestation de plus de 40 membres pour divers délits, le club a été exclu de cette prestigieuse association.

04 1c9247c6 3e3a 47f8 b5bc 6e1c566c3b74

Actions caritatives

Les activités du gang ne se limitent pas à des activités hors-la-loi. En effet, c’est l’un des rares gangs de motards appartenant au groupe des 1% qui mène des actions caritatives. Ils s’efforcent d’améliorer leur image en organisant notamment chaque année des collectes de jouets pour les enfants, qui sont ensuite distribués dans les hôpitaux. 🙏
D’autres activités, telles que l’aide aux personnes âgées ou aux personnes dans le besoin, ont été enregistrées dans différents États. Cependant, il est difficile pour les membres les plus charitables du club de redorer l’image du gang lorsque d’autres membres commettent des vols, provoquent des bagarres ou vendent de la drogue. C’est pourquoi une grande partie de la population évite d’avoir affaire à quelqu’un portant la veste avec le logo de crâne du club.

Condamnation du chef du gang de motards

Leonard « Papa » Moore était le leader principal de ce que les procureurs ont qualifié de « plus grand et plus violent club de motards ». Son gang comptait une centaine de membres et plusieurs sections dans le sud-est du Michigan. Cependant, après la condamnation d’une dizaine de membres il y a 14 ans, l’effectif a diminué. Leonard a été initialement condamné à la réclusion à perpétuité, puis la peine a été réduite à 20 ans. En juillet, Moore a demandé sa libération pour des raisons humanitaires, invoquant une maladie pulmonaire obstructive chronique, de l’hypertension artérielle et du diabète. 🫁
Bien que la peine prononcée ait été juste, le tribunal estime que la menace posée par la COVID-19 constitue un motif de modification de la peine. Le détenu était clairement parmi les personnes les plus vulnérables. La libération de Moore s’inscrit dans un effort plus large visant à freiner la propagation du COVID-19 dans le système pénitentiaire fédéral. Plus de 17 620 détenus ont été testés positifs à travers le pays. Par conséquent, les autorités pénitentiaires ont placé 7 709 détenus en confinement à domicile. Le Moto Club Boozefighter a également rencontré des problèmes similaires.

05 9a3da058 70d1 4e32 a03e 143f0d8890b5

Malgré sa libération, Moore n’est pas autorisé à quitter son domicile, sauf pour des rendez-vous médicaux et juridiques. Il sera placé sous surveillance électronique. « Nous sommes très satisfaits de la décision du tribunal. Les problèmes de santé de Moore sont importants, surtout en raison de la pandémie de COVID-19 », a écrit Robert Higbee, l’avocat de Moore, dans un courrier électronique adressé au Detroit News. « Nous espérons qu’il sera rapidement libéré chez lui, auprès de sa famille ». 👇

Moore reste un homme dangereux avec un long casier judiciaire, ont déclaré les procureurs. Il a été condamné à la prison en 1977 après avoir posé une bombe dans un club de motards, tuant accidentellement un passant innocent. L’adjoint du procureur Robert Moran a demandé à la juge Edmunds de maintenir Moore en prison.

Ses crimes ont causé des dommages dans le sud-ouest de Détroit, a écrit le procureur américain. « Sa libération de prison constituerait une menace imminente pour la tranquillité et la paix de ces quartiers », a ajouté Moran. « Moore est un individu exceptionnellement dangereux, il contrôlait la section criminelle du club de motards, y compris les agressions, les incendies criminels, l’obstruction de la justice, l’intimidation des témoins, la conspiration pour commettre un meurtre et le trafic de drogue », a déclaré le procureur.

Rejoins-nous, jeune Rider, et prends part à l’aventure !

Tu viens d’explorer tous les aspects importants à connaître sur les Highwaymen. Tu as découvert le rôle majeur de ce gang de motards dans le monde de la moto, ainsi que les couleurs et slogans qui le caractérisent, sans oublier les activités et les noms des membres. Si tu envisages de créer ton propre club, tu as désormais une vision claire des erreurs à éviter… 👊


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *