Les Comanchero attirent ton attention ? Tu souhaites en apprendre davantage sur ce gang de bikers exceptionnel ? Quelles sont leurs origines et leur histoire ? En quoi ces motards, considérés comme criminels, sont-ils hors-la-loi ?

Jeune passionné de moto des temps modernes, bienvenue sur le repaire des esprits libres. Les motards français se retrouvent sur notre boutique en ligne pour découvrir le monde de la moto, notamment les gangs de motards. 👊

Le Comenchro Motorcycle Club est un gang de motards appelé « 1% ». C’est un club de bikers hors-la-loi fondé à Sydney, en Australie, en 1966. Ils se distinguent par leur écusson jaune, rouge et noir arborant un condor au centre.


Dans cet article, tu découvriras notamment :

  • L’origine de ce MC
  • L’histoire des membres fondateurs
  • Les logos et slogans de ce Moto Club
  • Pourquoi ces motards ont fait parler d’eux

Après avoir lu ces lignes, tu seras capable de reconnaître parfaitement le logo du Comanchero MC et plus rien n’aura de secret pour toi à leur sujet. Mais avant cela, laisse-nous te présenter notre collection phare, celle que les bikers adorent ! Découvre notre gamme de bagues têtes de mort pour un style motard unique. Peu importe que tu sois sur ta moto ou à côté, tu dois les porter !

Origine du Comanchero Motorcycle Club

Comme mentionné précédemment, ce gang a été fondé à Sydney, en Australie, en 1966. C’est l’un des gangs les plus connus qui n’a pas été créé aux États-Unis. Il est réputé pour le leadership et le style militaire de son fondateur, Jock Ross, ainsi que pour être l’ennemi numéro un des Bandidos, avec lesquels ils sont entrés en guerre lors du massacre de Milperra (également connu sous le nom de Massacre de la Fête des Pères) en septembre 1984…
Il existe également un club du nom de Comancheros mentionné dans le célèbre livre de Hunter S. Thompson, « Hells Angels ». On ne pense pas qu’il soit lié au club mentionné dans l’article, mais puisque le livre a été publié en 1966, il aurait utilisé le nom « Comancheros » avant la création du club australien. Une légende entoure cette histoire, nous y reviendrons un peu plus loin dans cet article.

Jock (le fondateur) a dirigé le club d’une main de fer, en introduisant des tactiques militaires pour inciter ses membres à entrer en guerre contre d’autres clubs. Il a également attribué à ses membres des titres inspirés de l’univers militaire, le sien étant le « Commandant Suprême ».

01 209877c1 b0d3 4f88 955d d1c3c1e786b3

Histoire de ce Club 1%

Le nom du club Comanchero MC serait né après que Jock Ross ait regardé le film de John Wayne intitulé « The Comancheros ». En 1982, le clan du Comanchero MC de Sydney City a été créé par Anthony « Snodgrass » Spencer. Ce clan a ensuite été repris par le Bandidos MC, devenant ainsi l’ennemi du reste du Comanchero Motorcycle Club.
La transition du clan au Bandidos MC s’est produite lorsque plusieurs membres du clan n’étaient pas satisfaits du style de leadership et de l’orientation prise par leur fondateur et commandant suprême, Jock Ross. Ces désaccords et l’affiliation au Bandidos MC ont atteint leur point culminant le jour de la Fête des Pères en 1984. Une journée qui restera à jamais gravée dans la mémoire de la communauté des motards hors-la-loi et des médias sous le nom de « Massacre de la Fête des Pères » ou « Massacre de Milperra ». 🩸

02 d5756d85 5b36 4c7c 960d ea9bb36ecda4

Logo et Écusson du Comanchero MC

L’écusson du Comanchero MC met en avant un condor comme élément central, cet animal symbolisant la liberté, le pouvoir et le courage pour les membres portant les couleurs du club. Bien que le grand public méprise cet animal en raison de son apparence peu attrayante, les membres de ce MC affirment « s’identifier » à lui dans le sens où ils se sentent exclus de la société et ne s’épanouissent pleinement qu’au sein du groupe. 🤠
Le logo est facilement reconnaissable grâce à ses couleurs vives. Il est de couleur jaune et rouge et apparaît généralement sur un fond rouge. Le nom « Comanchero » est toujours inscrit en arc autour du condor. On retrouve également le nom de la ville ou du pays du clan auquel appartient le membre arborant l’insigne du club. Il est ironique de constater que cet écusson ressemble fortement à celui des Bandidos, leur éternel ennemi !

La devise du club est ACCA, ce qui signifie « Always Comanchero, Comanchero Always » (« Toujours Comanchero, Comanchero Toujours » en français). Ce slogan est très similaire à celui d’autres clubs de motards, tels que les Bandidos MC qui utilisent BFFB, signifiant « Bandidos Forever, Forever Bandidos », et les Hells Angels MC qui utilisent AFFA, signifiant « Angels Forever, Forever Angels ». L’idée est d’être pleinement engagé envers ses frères du club, quelles que soient les circonstances.

03 ffa18657 59e6 4a8c a8ba 5791fbfcedc0

Expansion mondiale du gang de bikers

Le club a connu une ascension fulgurante seulement quelques années après les premières apparitions des blousons arborant un condor dans le dos. Après avoir émergé en Australie, il a rapidement conquis les pays d’Europe de l’Est, avant de s’étendre aux États-Unis, pour la plus grande satisfaction des membres fondateurs. Bien que ce ne fût pas leur objectif initial, les fondateurs ont été ravis de voir leur gang se développer dans le monde entier. 🌍

Les premiers clans externes ont commencé à émerger en Australie :

  • Comanchero MC Australie
  • Comanchero MC Sydney
  • Comanchero MC Perth
  • Comanchero MC Melbourne
  • Comanchero MC Adelaide
  • Comanchero MC Great Lakes

Après avoir conquis l’Australie, les membres se sont multipliés à travers le monde. Voici les clans qui ont été notamment créés en Europe :

  • Comanchero MC Espagne
  • Comanchero MC Bosnie-Herzégovine
  • Comanchero MC Russie
  • Comanchero MC Bulgarie
  • Comanchero MC France
  • Comanchero MC Portugal
  • Comanchero MC Italie
  • Comanchero MC Allemagne

C’est en 2004 que le premier groupe hors d’Australie a vu le jour, en Bosnie-Herzégovine. En octobre 2016, il a été rapporté que plusieurs membres des Comancheros d’Australie se sont exilés en Nouvelle-Zélande, plus précisément dans la région de Taranaki. Le pays a également vu naître plusieurs groupes à travers l’État.
04 faf8e9af 74c1 4d79 a9c8 06a71aa5c58c

Membres Célèbres du Club Australien

Parlons brièvement de deux membres sans qui le club n’aurait jamais pu voir le jour. Tout d’abord, Jock Ross, le fondateur qui a créé le gang en 1966 et qui est encore surnommé « le Commandant Suprême » aujourd’hui. Il était véritablement à la tête de ce qui ressemblait à une mafia, avec un contrôle total, des ordres donnés comme dans une armée et des informations communiquées avec précision. Cet homme est respecté par tous les membres. 🙏
Mick Hawi est également un personnage fondateur du club. Il est connu pour être d’une violence extrême, semant la terreur partout où il passait. Il a été condamné pour le meurtre d’Anthony Zervas, un membre haut placé des Hells Angels. Cette attaque au couteau a eu lieu lors de la bagarre de l’aéroport de Sydney en 2009. Depuis lors, il est en prison.

Les Affaires Médiatisées

Depuis sa création, le gang de motards a connu des ennuis… De nombreuses bagarres, des meurtres et, bien entendu, des démêlés avec la justice. Examinons en détail certaines de ces affaires qui ont parfois attiré l’attention mondiale sur le gang :
⇒ 1984, Australie – Le « Massacre de la Fête des Pères ». Peu de temps après la fondation du premier clan australien du Bandidos MC par d’anciens membres des Comancheros, dont le président du Bandidos MC Anthony Snodgrass Spencer, une fusillade sanglante a éclaté à Milperra, en banlieue de Sydney, avec le Bandidos MC. Cette fusillade a entraîné la mort d’une jeune fille de 14 ans, ainsi que de six autres personnes et a fait 28 blessés. 😓

Cet événement s’est produit le dimanche 2 septembre 1984, jour de la fête des pères en Australie, d’où son nom de « Massacre de la Fête des Pères ».

⇒ 2009, Australie – La « Bagarre de l’Aéroport de Sydney ». Le dimanche 22 mars 2009, une bagarre a éclaté à l’aéroport international de Sydney entre des membres des Hells Angels MC et des Comancheros MC. On estime que jusqu’à 15 membres des clubs étaient impliqués dans la bagarre, qui aurait été déclenchée par la présence de membres de chaque club sur le même vol en provenance de Melbourne. Anthony Zervas, membre des Hells Angels MC, a été poignardé à mort. 🔪

Six membres des Comancheros ont été arrêtés après l’incident. Le président des Comancheros à l’époque, Mick Hawi, a été reconnu coupable de meurtre le 2 novembre 2011. Cet incident a été l’un des nombreux événements dans la communauté des gangs de motards hors-la-loi qui ont conduit à l’adoption d’une législation anti-motards en 2012 et à une attention accrue des médias australiens envers la communauté des motards en général.

⇒ 2012, Australie – « Législation Anti-Biker ». Cette année-là, une législation a été adoptée en Australie interdisant l’entrée de toute personne portant des patchs, des bijoux ou tout autre article représentant certains clubs de motards hors-la-loi, dont les Comancheros MC.

⇒ 29 janvier 2012. Vince Focarelli, ancien membre de haut rang des Comancheros MC d’Australie du Sud, et son fils de 22 ans, Giovanni Focarelli, sont victimes d’une fusillade en Australie du Sud. Giovanni Focarelli décède et Vince Focarelli est blessé. Il s’agit de la quatrième tentative d’assassinat visant Vince Focarelli.

05 91fd5244-dbfc-4253-8c06-d88ac3b324cd

Les Films et Livres sur les Comancheros

Bien que les gens détestent être entourés de voyous et ne pas se sentir en sécurité, ils sont tout de même fascinés par les histoires de violence. C’est précisément pour cette raison que l’histoire du club a suscité l’intérêt du grand public, au point qu’un réalisateur en a fait un film !
Le titre du film était « Bikies Wars – Brothers in Arms », sorti en 2012 en salle de cinéma et sur Amazon Prime. La série raconte la rivalité entre les Comancheros MC et les Bandidos MC, qui a finalement conduit au massacre de la fête des pères de 1984 (Massacre de Milperra). Il s’agit donc d’une histoire vraie qui s’est déroulée quelques années auparavant. 📹

Un livre portant sur la même histoire a également été adapté. Le titre est le même : « Bikies Wars – Brothers in Arms », écrit par Lindsay Simpson et Sandra Harvey. Le livre est la version originale sur laquelle le film s’est basé, couvrant les événements entourant le massacre de la fête des pères de 1984 impliquant les Bandidos MC.

06 965f0b27-b2c3-404d-9db4-6a8ef54064f9

Les 10 Commandements du MC Comancheros

En effet, le président fondateur du gang a rédigé de sa propre main une liste de dix commandements que chaque membre, quel que soit son statut, se doit de respecter dès qu’il rejoint le groupe ou porte les couleurs du club. Voici la liste :

  1. Le président est le commandant suprême des Comancheros.
  2. Tout membre reconnu coupable de lâcheté sera expulsé du club.
  3. Tout membre reconnu coupable d’avoir volé un autre membre du club sera expulsé du club.
  4. Tout membre reconnu coupable d’avoir eu des relations avec la femme d’un autre membre ou d’avoir profité d’un conflit entre eux en vue d’une future « affaire » sera expulsé du club.
  5. Tout membre reconnu coupable de semer le désordre au sein du club (en dénigrant le président du club, les politiques du club ou en propageant de fausses rumeurs) sera expulsé. ⛔️
  6. Tout membre reconnu coupable de vente, distribution ou usage de drogues dures sera expulsé.
  7. Tout membre coupable d’utiliser sa supériorité pour escroquer un autre membre concernant des motos, de l’argent ou des objets de valeur sera sévèrement sanctionné.
  8. Tout membre reconnu coupable de ne pas aider un autre membre ayant de réels problèmes (pas de petits problèmes) sera sévèrement puni.
  9. Tout membre coupable de divulguer les affaires du club à une personne non membre, sauf si cela est demandé par le président, sera sévèrement sanctionné.
  10. Tout membre reconnu coupable de porter les couleurs du club sur ou avec tout autre objet qu’une moto britannique ou américaine de 500cc ou plus sera sévèrement sanctionné.

Un Look de Biker en quelques clics !

Nous avons maintenant exploré l’origine et l’histoire de ce gang de motards hors-la-loi. Tu as une connaissance approfondie de ce groupe, de sa notoriété et des couleurs de son club. Tu seras capable de reconnaître le condor et les couleurs distinctives du logo lorsque tu les croiseras sur la route. Bravo à toi, jeune motard ! 🤜 🤛


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *