Il a fait sa première apparition dans « Captain America : Le premier vengeur ». « Crâne Rouge » est l’une des figures les plus emblématiques de l’univers Marvel. Cependant, même si vous êtes un fan inconditionnel du super vilain, il est fort probable que vous ne connaissiez pas tous les faits que nous allons aborder aujourd’hui à son sujet ! 👹

Johann Schmidt, alias « Le Crâne Rouge », est sans aucun doute l’ennemi le plus redoutable de Captain America. Et en 2011, dans « Captain America : The First Avenger », ils s’affrontent dans le cadre de l’univers cinématographique de Marvel. Vers la fin du film, Schmidt tente d’utiliser le pouvoir du Cube Cosmique sans protection adéquate et finit par être téléporté sur la planète extraterrestre de Vormir, devenant ainsi le gardien de la Pierre de l’Âme. 🙏

Il existe de nombreuses histoires intrigantes à explorer concernant ce psychopathe nazi. C’est pourquoi nous nous penchons aujourd’hui sur dix faits méconnus sur Le Crâne Rouge.
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]


01 bf3acb3d 6498 47fd 9835 0d05f4bbd1ba

10) Immobilisé dans le temps

Dans les bandes dessinées, Johann Schmidt se retrouve gelé, tout comme Captain America. Après une bagarre entre les deux dans un bunker souterrain, Le Crâne Rouge se retrouve coincé sous les décombres. Cependant, les poutres de soutien qui lui tombent dessus l’empêchent d’être écrasé par les débris. Au lieu de cela, un gaz expérimental est libéré, le plongeant dans un état d’immobilité totale. ❄️
Des décennies plus tard, l’organisation maléfique connue sous le nom d’A.I.M. le découvre et le ramène à l’époque moderne. Le Crâne Rouge a toujours été le plus grand ennemi de Captain America. Sa survie permet ainsi de prévoir de futures rencontres et des suites dans les années à venir.

9) L’histoire du Crâne Rouge

Il aurait été intéressant d’explorer l’histoire du Crâne Rouge, bien qu’elle soit plutôt sombre. Tout commence lorsque son père se suicide après avoir tenté de noyer Schmidt suite au décès de sa mère lors de l’accouchement. « Red Skull Incarnate » est un récit captivant qui plonge dans la jeunesse de Schmidt. ✍️
Nous découvrons notamment qu’après avoir assassiné une jeune fille juive dont il était tombé amoureux, l’esprit de Schmidt commence à se briser et il rejoint les nazis, tuant son ami d’enfance Dieter devant Adolf Hitler. Cela mène à l’histoire tristement célèbre du dictateur qui prend Schmidt sous son aile et lui donne le surnom de Crâne Rouge, en référence à son affection pour l’art de mourir.

02 b26df569 69ee 4745 8ba4 6fb0cc2e09ad

8) Gloire à Hydra !

Dans le film Captain America : Le premier vengeur, Le Crâne Rouge est présenté comme le chef principal de l’organisation Hydra. Cependant, dans les bandes dessinées, c’est le baron Wolfgang von Strucker qui fonde le groupe sur ordre de Johann Schmidt, en fusionnant la société de Thulé avec la Main nazie. 👀
Les origines de cette organisation remontent à des millions d’années, durant l’évolution de l’humanité. Cependant, ce n’est qu’au cours de la Seconde Guerre mondiale que le groupe devient une énorme menace pour la paix mondiale. Si Hydra joue un rôle dans les futurs films de Captain America, explorer plus en détail cette organisation aurait renforcé sa crédibilité lors de son introduction dans le film original.

03 5884b6cf d520 42f6 b8a4 cba26daebc6e

7) La Poussière de la Mort

Dans le film Captain America : The First Avenger, Johann Schmidt acquiert sa signature physique grâce à un sérum de super-soldat sous-développé. Cependant, dans les bandes dessinées, il était un sadique et utilisait la « Poussière de la Mort » comme moyen principal pour éliminer ses ennemis. 🔫
Cette poussière était projetée depuis un fusil, ce qui provoquait le rétrécissement et la rougeur des visages de ses ennemis, les laissant morts. Initialement, il portait un masque de Crâne Rouge offert par Hitler, mais ce sont ses propres expériences avec cette arme célèbre qui ont causé ses difformités, et non le sérum.

04 f7a44760 0bce 4e79 ba80 a82496241cd6

6) Les Dormeurs (The Sleepers)

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Crâne Rouge a créé cinq machines qui restaient en sommeil, cachées aux yeux de tous. Ainsi, si l’Axe venait à perdre la guerre, ces « Dormeurs » seraient activés, causant des destructions inimaginables et offrant au Crâne Rouge la victoire qu’il désirait. Ces armes colossales étaient importantes dans les bandes dessinées, mais n’ont pas été mentionnées dans le film. 🎥
Même avec la disparition du Crâne Rouge à la fin de « Captain America : Le premier vengeur », les Dormeurs auraient pu jouer un rôle dans les films suivants, incitant Rogers et les Avengers à les traquer et à tenter de les détruire dans le cadre de l’histoire d’Hydra.

5) Mère Supérieure

Le Crâne Rouge était déterminé à trouver un successeur à son héritage tordu. Dans Captain America #290, nous découvrons Sinthea Schmidt, alias « Mother Superior ». Bien que ses origines ne soient pas révélées dans ce numéro, il a été révélé ultérieurement que Johann a tenté de la tuer, reproduisant les actes de son père. 🔪
Ce n’est que grâce à l’intervention d’une femme nommée Susan Scarbo que la scène est interrompue, évitant ainsi la catastrophe. Pendant son enfance, le Crâne Rouge revient utiliser une machine spéciale pour la faire vieillir et lui conférer des super-pouvoirs.

05 6a364e53 0daa 43b8 ad60 a5b255381d18

4) Crâne Cosmique

Bien que Schmidt soit envoyé à Vormir pour devenir le gardien de la Pierre de l’Âme dans Avengers : Infinity War, les liens du Crâne Rouge avec le cosmos sont bien différents dans les bandes dessinées. À un moment donné, il a travaillé avec Korvac et s’est même rendu sur le vaisseau de Galactus pour accéder à un pouvoir illimité, renforçant ses nouvelles capacités de distorsion.
Même avec sa disparition à la fin du premier film Captain America, on aurait pu envisager le retour du Crâne Rouge dans l’une des futures phases du MCU, en supposant que Kevin Feige et sa compagnie prévoient d’utiliser le Dévoreur de Mondes à l’avenir.

06 00956e62 0bb8 4bde 86db 2c4a2292f720

3) Le Clone de Steve Rogers

Dans Captain America : Rebaptisé, le Crâne Rouge trouve un moyen de transférer son esprit dans un clone de Steve Rogers, lui donnant ainsi l’apparence physique et les mêmes capacités que le Captain. Les deux se retrouvent en combat, alors qu’un Rogers piégé tente de s’échapper de l’esprit de Schmidt.
Ces événements font suite à la « mort » de Captain America, où Rogers n’est pas réellement décédé mais est emprisonné dans ses propres souvenirs. Cette histoire voit également l’implication de Sinthea Schmidt, désormais connue sous le nom de Sin, qui est impliquée dans une explosion, lui causant les mêmes déformations faciales que son père, devenant ainsi sa propre version du Crâne Rouge.

07 c1b989d9 5af7 439f b564 8cf0bedbea75

2) Dell Rusk

Si Johann Schmidt n’avait pas été transporté à Vormir dans les films, nous aurions pu le voir devenir un puissant infiltrateur connu sous le nom de Dell Rusk. Sous cette identité, Schmidt parvient à devenir le secrétaire à la Défense du gouvernement américain, acquérant ainsi un immense pouvoir politique sans avoir recours à la Poussière de la Mort. 🤨
Cependant, il utilise son pouvoir pour créer une arme biologique. Une fois de plus, ses plans sont contrecarrés par les Vengeurs. L’idée d’introduire Dell Rusk en arrière-plan dans Captain America : The Winter Soldier aurait été intéressante et aurait permis de maintenir l’histoire du Crâne Rouge vivante.

08 9c8b0aa1 702b 41e8 8886 938149412e8a

1) Les S-Men

Malheureusement, cette histoire n’aurait pas été possible lorsque le Crâne Rouge a été introduit dans le MCU, car les S-Men sont des personnages des X-Men appartenant à la Fox à l’époque. Cependant, maintenant que Disney possède les droits des X-Men, les S-Men du Crâne Rouge pourraient apporter une dynamique intéressante à l’avenir de la franchise X-Men. 😍
Dans les bandes dessinées, les S-Men ont été créés pour détruire les mutants, en les emprisonnant dans un camp de concentration à Génosha sur ordre du Crâne Rouge, qui est désormais en possession du cerveau de Charles Xavier. Avec la façon dont le Crâne Rouge est utilisé dans l’UCM, cette histoire ne sera probablement jamais explorée. Cependant, c’est un exemple saisissant de la nature tordue et maléfique de Johann Schmidt.
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *